Nouvelles

Le monastère en confinement

Le monastère de Mar Moussa est toujours confiné. Depuis plus de deux mois, aucun visiteur ne peut y monter. Et tous les travaux se sont arrêtés.
De même, dans la ville voisine de Nebek, l’agrandissement du jardin d’enfants est gelé pour le moment.
Manque d’équipements médicaux.
Le confinement est particulièrement sévère en Syrie, avec maintien d’un couvre-feu, car le pays ne pourrait pas faire face à une propagation du covid-19. Les équipements et les médicaments manquent, en raison notamment de l’embargo et des sanctions décidés par le gouvernement américain.

Influence de la situation au Liban.
Le situation économique pour la population syrienne s’est encore aggravée, parce que les prix ont explosé en raison de la fermeture des frontières avec le Liban, suite au coronavirus. Les marchandises qui passent en contrebande sont hors de prix pour la plupart des Syriens.
Qui vit au monastère ?
Vivent actuellement au monastère, Jihad, Jacques, Yossi, Dimah et un novice.

La supérieure du monastère, Soeur Houda, est bloquée actuellement en Italie et retournera à Mar Moussa dès que ce sera possible, donc dès que la frontière libanaise se rouvrira.