APPEL DE NOEL 2018

Ce message contient des images, si vous ne les voyez pas,
utilisez votre navigateur.
 entete newsletter

APPEL DE NOEL   2018

 

La région du monastère de Mar Moussa, à 80 km au nord de Damas, est très calme et les routes sont de plus en plus sûres. Les visiteurs sont donc nombreux, beaucoup de jeunes, chrétiens et musulmans, et même quelques touristes français et polonais. En même temps que l'accueil des visiteurs, les membres de la communauté poursuivent les projets du jardin d'enfants et de l'école de musique dans la petite ville de Nebek. 

Nous souhaitons scinder notre traditionnel appel de Noël en deux parties.  Comme cela nous a été demandé lors de notre visite sur place en avril, nous voulons offrir une aide médicale aux habitants de la région. Il s'agit principalement de payer l'importation de médicaments devenus introuvables dans le pays en raison des sanctions économiques, notamment pour le traitement du cancer. 

D'autre part, suite à l'appel de Soeur Carol en visite dernièrement à Genève, nous souhaitons aussi soutenir le monastère de San Salvatore à Cori, en Italie : c'est un lieu d'accueil et de formation pour les membres de la communauté, mais aussi un pont entre l'Europe et le Proche-Orient. Il pratique l'hospitalité et le dialogue islamo-chrétien comme en Syrie. Il faut aider la communauté à rénover ce lieu.

Nous n'avons aucune nouvelle fiable concernant le sort du Père Paolo, mais il vit toujours dans nos coeurs. 

Nous mettons toute information importante sur notre site www.marmoussa.info: n'hésitez pas à le consulter.

Les membres  du comité vous souhaitent de belles fêtes de Noël, en pensées avec la Syrie.                                                          

Laure Speziali,

présidente

 

compte postal 12-349594-6

code BIC de postfinance: POFICHBEXXX

IBAN :      CH40 0900 0000 1234 9594

18, route du Prieur 1257

La Croix-de-Rozon

+41 22 321 00 29

comite@marmoussa.info

www.marmoussa.info

Partagez ces infos:  Facebook  Twitter  LinkedIn
Vous n'êtes plus intéressé par notre lettre d'informations?