Appel de Noël- décembre 2015

Ce message contient des images, si vous ne les voyez pas,
utilisez votre navigateur.
 
 entete newsletter
 

Bonjour, Visiteur

Depuis un an, le monastère de Mar Moussa a aidé à reconstruire 60 maisons détruites dans les villages voisins, et les habitants (notamment les chrétiens) sont alors revenus. Fort de cette expérience, la communauté lance un appel pour pouvoir financer la réfection d’autres maisons et les meubler, car tout a été volé. Il veut aussi aider les jeunes à reprendre leur ancienne activité, en leur fournissant le matériel nécessaire, ou à créer leur propre petite entreprise. 

Notre appel de Noël est donc destiné à soutenir ce projet. Vous pouvez faire un don avec le bulletin de versement ci-joint en mentionnant « appel 2015 ». Merci d'avance pour votre générosité. 

Ce bulletin peut aussi être utilisé pour payer vos cotisations 2015, pour ceux qui ne l'auraient pas encore fait (30 francs par personne, 60 francs pour un couple). 

Il suffit de bien noter dans la case commentaires le motif de votre versement. 

Situation à Qaryatayn et à Mar Moussa : 

Vous le savez sans doute, le monastère de Qaryatayn a été partiellement détruit par le groupe Etat islamique. Le père Jacques Mourad, enlevé fin mai par des islamistes, a réussi après 4 mois et demi de détention à s’échapper, et cela grâce à des amis musulmans. 

La situation est calme dans la région de Mar Moussa. Cinq moines et moniales vivent dans le monastère, trois ouvriers les rejoignent en semaine. Le monastère est en relative sécurité, car il est perché sur le flanc de la montagne et son accès n’est pas aisé. 

Par ailleurs, nous n'avons toujours aucune nouvelle fiable concernant le sort du Père Paolo. Nous mettons toute information importante sur notre site www.marmoussa.info : n'hésitez pas à le consulter. 

Le comité vous souhaite de belles fêtes de Noël, en pensées avec la Syrie. 

Laure Speziali, présidente


compte postal 12-349594-6

code BIC de postfinance: POFICHBEXXX 

IBAN : CH40 0900 0000 1234 9594 6

 

 

 
  Partagez ces infos:  Facebook  Twitter  LinkedIn  
 
Vous n'êtes plus intéressé par notre lettre d'informations?